Éditos 2017

« Depuis 26 ans, c’est avec une jubilation non dissimulée que les nombreux spectateurs des Boréales se délectent à l’idée de plonger dans l’automne nordique que propose l’équipe du festival.

Je partage avec enthousiasme l’idée de découvrir le meilleur de la scène artistique islandaise et nordique. Vous comme moi retrouverez ou découvrirez des écrivains majeurs (Auður Ava Ólafsdóttir, Jón Kalman Stefánsson, Katarina Mazetti), des musiciens d’exception (Víkingur Ólafsson, Jay-Jay Johanson, Ásgeir, Ulf Wakenius), et aussi des compagnies fascinantes (Cirkus Cirkör, Hotel Pro Forma, Race Horse Company).

Mais Les Boréales, qui ont plusieurs cordes à leur harpon, savent aussi renouveler les centres d’intérêt. Cette édition en fera la démonstration à travers une programmation cinéma largement renforcée. Et aussi grâce à des moments d’échange et de réflexion autour des sagas ou des volcans islandais, des temps d’initiation au hockey sur glace ou à la langue islandaise. C’est du côté de la gastronomie nordique que l’équipe du festival a porté cette année la plus grande attention. En effet, plusieurs « cantines boréales » vous seront proposées. Merci à Gloriette, La Môme, La Table des matières, Greedy Guts, Les Petites Douceurs, C’est quoi ce truck, et Miss Truck d’avoir relevé le challenge et accepté d’enrichir leurs menus de saveurs du Nord.

Si le vent polaire a pour réputation de glacer les corps, on sait en Normandie, grâce au festival Les Boréales, qu’il réchauffe aussi les cœurs et les esprits. À toutes et à tous, je promets que cette édition vous fera aimer novembre ! »

André Servant
Président du Centre Régional des Lettres

 


 

« Pluridisciplinaire, éclectique et généreux, le festival Les Boréales est un des événements les plus singuliers de Normandie.  Reconnu comme la plus importante manifestation dédiée aux pays nordiques en Europe, le festival est depuis toujours profondément enraciné à Caen et rayonne également dans près de 40 villes des 5 départements de Normandie, à Caen, Colombelles, Épron, Fleury-sur-Orne, Giberville, Hérouville-Saint-Clair, Ifs, Louvigny, Mondeville, Saint-Germain-la-Blanche-Herbe, Arromanches-les-Bains, Aunay-sur-Odon, Bayeux, Blainville-sur-Orne, Dives-sur-Mer, Falaise, Hermanville-sur-Mer, Lisieux, Mathieu, Ouistreham, Pont-d’Ouilly, Saint-Aubin-sur-Mer, Trouville-sur-Mer, Conches-en-Ouche, Pont-Audemer, Agneaux, Avranches, Brécey, Cherbourg-en-Cotentin, Coutances, Granville, Saint-Hilaire-du-Harcouët, Valognes, Alençon, Flers, L’Aigle, Mortagne-au-Perche ou encore Yvetot.

Construit en partenariat avec 65 partenaires culturels, cette édition des Boréales va proposer tout au long de la seconde quinzaine de novembre plus de 150 événements dont 70 seront gratuits. Des résidences ainsi que des créations en première française et mondiale inscriront plus encore notre Région comme l’épicentre des relations culturelles franco-nordiques.

Si plus que jamais en ce mois de novembre, la Normandie retrouvera les accents nordiques de ses ancêtres, l’avenir scandinave de notre région est évident. En effet, au moment où le département d’études nordiques de l’université de Caen Normandie initie une très attendue licence d’Islandais, c’est également le campus de Caen de Sciences Po qui augmente ses effectifs de 25 % pour ouvrir un pôle Europe du Nord.

Le soutien fidèle et important de la Région Normandie et de la Ville de Caen à ce festival s’inscrit donc à la fois dans cette volonté de faire vivre notre héritage scandinave et de diffuser partout et pour tous cette culture remarquable.

C’est avec un immense plaisir que nous vous souhaitons à toutes et à tous une belle immersion en Islande, terre de feu et de glace ! »

Hervé Morin
Président de la Région Normandie

Joël Bruneau
Maire de Caen