Sigríður Hagalín Björnsdóttir

OBSESSIONS TEXTUELLES
RENCONTRE LITTERAIRE LE 22 NOV A 16H30

avec Bergsveinn Birgisson et Sigríður Hagalín Björnsdóttir

Sigríður Hagalín Björnsdóttir est née en 1974. Brillante journaliste, elle dirige le service informations de la télévision publique islandaise où elle présente le journal télévisé. Elle a étudié à l’étranger, en Espagne, à New York et Copenhague, avant de revenir à Reykjavik. Après L’Île (Gaïa, 2018 ; Kayak, 2020), La lectrice disparue est son deuxième roman.

La lectrice disparue, Gaïa, 2020.
Trad. de l’Islandais par Éric Boury

Edda, une jeune Islandaise, disparaît un beau matin sans laisser d’explication. Quand la police découvre qu’elle s’est rendue à New York, son frère Einar part à sa recherche. Ce sauveteur chevronné évolue cette fois-ci dans un environnement étranger, une mégapole, et sa dyslexie ne lui facilite pas la tâche. Il comprend peu à peu que la disparition de sa sœur pourrait être liée à sa vieille obsession pour la lecture. Et si la vérité se cachait entre les pages d’un livre ?
Naviguant entre l’Islande des années 1990 et le New York contemporain, cette enquête aux allures de thriller décrit le lien singulier qui unit certains êtres et aborde la question de l’influence de l’écrit sur le développement humain, nos interactions avec les autres, et celle de sa possible disparition dans le monde connecté. Imaginatif et profond.

 

L’Île, Gaïa, 2018. Trad. de l’islandais par Éric Boury

La lectrice disparue, Gaïa, 2020. Traduit de l’Islandais par Éric Boury

« Un livre captivant, bien écrit, impossible à lâcher. »
4 stars, Fréttablaðið

« Savamment ciselé… Le roman est délicieusement écrit et mérite qu’on s’y plonge. »
4 stars, Morgunblaðið

« Une lecture très plaisante. »
Kiljan, RÚV