Jón Kalman Stefansson

RENCONTRE LITTERAIRE
Une heure avec Jón Kalman Stefansson 
22 NOV à 11H00

Jón Kalman Stefansson, né à Reykjavik le 17 décembre 1963, est romancier, poète et traducteur, cet auteur a reçu de nombreuses distinctions pour ses œuvres.

Après ses premiers ouvrages à succès Entre ciel et terre et La tristesse des anges, est publié en 2013 Le cœur de l’homme qui clôt sa trilogie sur l’Islande de la fin du XIXe siècle. Par la suite, D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds, sorti chez Gallimard en août 2015, incarne premier tome de la série « Chronique familial ». Le second tome est A la mesure de l’univers, Gallimard en avril 2017.

En 2020 sort Lumière d’été, puis vient la nuit, 2020.

Lumière d’été, puis vient la nuit, Grasset, 2020.
Trad. de l’islandais par Éric Boury

Dans un petit village des fjords de l’ouest, les étés sont courts. Les habitants se croisent au bureau de poste, à la coopérative agricole, lors des bals. Chacun essaie de bien vivre, certains essaient même de bien mourir. Même s’il n’y a ni église ni cimetière dans la commune, la vie avance, le temps réclame son dû.
Pourtant, ce quotidien si ordonné se dérègle parfois  : le retour d’un ancien amant qu’on croyait parti pour toujours, l’attraction des astres ou des oiseaux, une petite robe en velours sombre, ou un chignon de cheveux roux. Pour certains, c’est une rencontre fortuite sur la lande, pour d’autres le sentiment que les ombres ont vaincu – il suffit de peu pour faire basculer un destin. Et parfois même, ce sont les fantômes qui s’en mêlent…
En huit chapitres, Jón Kalman Stefánsson se fait le chroniqueur de cette communauté dont les héros se nomment Davíð, Sólrún, Jónas, Ágústa, Elísabet ou Kristín, et plonge dans le secret de leurs âmes. Une ronde de désirs et de rêves, une comédie humaine à l’islandaise, et si universelle en même temps. Lumière d’été, puis vient la nuit charme, émeut, bouleverse.

Entre ciel et terre, Gallimard, 2010. Trad. de l’islandais par Éric Boury

La tristesse des anges, Gallimard, 2011. Trad. de l’islandais par Éric Boury

Le cœur de l’homme, Gallimard, 2013. Trad. de l’islandais par Éric Boury

D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds, Gallimard, 2015. Trad. de l’islandais par Éric Boury

À la mesure de l’univers, Gallimard, 2017. Trad. de l’islandais par Éric Boury

Astá, Gallimard, 2019. Trad. de l’islandais par Éric Boury

Lumière d’été, puis vient la nuit, 2020. Trad. de l’islandais par Éric Boury