Moby Dick au Trident

Théâtre

« Call me Ishmael » est sans doute l’une des ouvertures de roman les plus célèbre toute la littérature. Trois petits mots qui ouvrent le rideau d’un roman monstre : Moby Dick d’Herman Melville. Qui n’a pas entendu parler de l’équipage du Pequod parti chasser la fameuse baleine blanche ? Cette histoire hante nos imaginaires depuis l’enfance. Parce que son grand-père était marin, Yngvild Aspeli a eu envie de se confronter à cette montagne de mots et d’écume.

Adepte du travail avec les marionnettes à taille humaine, Yngvild Aspeli a conçu un spectacle pour un acteur et un chœur de six marionnettistes qui interpréteront tous les rôles, officiers, harponneurs, etc. Le clou de l’affaire étant la représentation de la baleine, jusqu’à vingt mètres de carcasse et un œil terrible, celui de la conscience. Car Moby Dick est avant tout l’aventure des mondes intérieurs, des profondeurs de l’âme, de l’insondable humanité.

Spectacle de marionnettes inspiré du roman d’Herman Melville

Mise en scène : Yngvild Aspeli

Avec  : Pierre Devérines, Sarah Lascar, Aitor Sanz Juanes, Alice Chéné, Viktor Lukawski, Maja Kunsic et Andreu Martinez Costa

Assistant mise en scène : Pierre Tual

Dramaturgie : Pauline Thimonnier

Composition musique : Guro Skumsnes Moe et Ane Marthe Sørlien Holen

Fabrication marionnettes : Polina Borisova, Yngvild Aspeli, Manon Leblanc, Sebastien Puech, Elise Nicod

Scénographie : Elisabeth Holager Lund

Lumière : Xavier Lescat et Vincent Loubière

Vidéo : David Lejard-Ruffet

Costumes : Benjamin Moreau

Son : Raphael Barani

Regard extérieur : Paola Rizza

Production : Marina Tullio

Diffusion : Claire Costa

Administration : Anne-Laure Doucet et Gaedig Bonabesse

Coproductions : Nordland Teater, Mo I Rana (NO) – Figurteatret i Nordland (Nordland Visual Theatre), Stamsund (NO) – Groupe des 20 Theatres en Ile-de-France (IDF) – Puppet Theatre Ljubljana (SL) – Comédie de Caen CDN (14-FR) – EPCC Bords 2 scènes, Vitry-le-François (51-FR) -TJP CDN Strasbourg- Grand Est (67-FR) – Festival Mondial des théâtres de Marionnettes de Charleville- Mézières (08-FR) – Le Manège, Scène Nationale – Reims (51-FR) – Le Théâtre – Scène conventionnée d’Auxerre (89-FR) Le Mouffetard, Théâtre des arts de la Marionnette, Paris (75-FR) – Les 2 Scènes, Scène Nationale de Besançon (25-FR) – MA scène nationale – Pays de Montbéliard (25-FR) – Le Sablier, Ifs (14-FR) – Le Théâtre Jean Arp de Clamart (92-FR), La Maison/Nevers scène conventionnée Art en territoire, Nevers (58-FR) – Théâtre Romain Rolland, scène conventionnée d’intérêt national de Villejuif (94-FR) – Le Bateau Feu, Scène nationale de Dunkerque (59-FR) – With a support for multilingual diversity by Theatre de Choisy-le-Roi/Scène Conventionnée d’intérêt national art et création pour la diversité linguistique, in co-operation with PANTHEA (FR- 94), Teater Innlandet, Hamar (NO), POC, Alfortville (94-FR) Soutiens : Kulturrådet / Arts Council Norway (NO), DGCA Ministère de la Culture (FR), DRAC et Région Bourgogne franche Comté (FR), Fond for lyd og bilde (NO), Conseil Général du Val de Marne (FR), Département de l’Yonne (FR), La Nef Manufacture d’utopies, Pantin (93-FR).

 » Armée d’une bande de marionnettes aussi fascinantes que terrifiantes, la jeune mettesue en scène compose un livre d’images poétiques qui rend grâce au symbolisme noir d’Herman Melville » – Sceneweb