Entre ciel et terre

Certains mots sont probablement aptes à changer le monde, ils ont le pouvoir de nous consoler et de sécher nos larmes. Certains mots sont des balles de fusil, d’autres des notes de violon.
Mais parfois, à cause des mots, on meurt de froid. Et Bárdur, pêcheur à la morue islandais, trop occupé à retenir des vers du Paradis perdu de Milton, oublie sa vareuse en partant en mer…
Entre ciel et terre, d’une force hypnotique, nous offre une de ces lectures trop rares dont on ne sort pas indemne.

Interpréter c’est traduire, c’est franchir les barrières, c’est passer les frontières, c’est permettre à d’autres d’entendre, de comprendre. Dans le cas présent, c’est se mettre entièrement au service du texte, entrer pleinement dans sa chair pour mieux en partager les richesses, les subtilités, la profondeur. Grâce au choix radical d’une lecture sonorisée dans le noir, l’auditeur est plongé au cœur des sensations par cette mise en situation inhabituelle d’être dans l’écoute et uniquement dans l’écoute.
Son imaginaire est sollicité par la précision et la sensibilité exacerbée de la parole qu’apporte le micro, par les changements de volume, de rythme, les modulations qui s’opèrent dans la voix de la lectrice et il fait avec elle le voyage à travers les magnifiques histoires dont elle se fait le passeur.

NORVÈGE À LA BIBLIOTHÈQUE ALEXIS DE TOCQUEVILLE
SAM 16 NOV
15H00 Lecture dans le noir – Noir et humide
16H00 Atelier Petits chefs nordiques à La Table des Matières
16H30 Lecture dans le noir – Entre ciel et terre
17H30 Concert – Quintette Pantagrulair
19H00 Dîner dans le noir à la Table des Matières

Entre ciel et terre

Texte : Jón Kalman Stefánsson

Traduction : Éric Boury

Production : Compagnie EkpHrasiS

Conception et interprétation: Arlette Desmots