Steinunn Jóhannesdóttir

Née en 1948, Steinunn Jóhannesdóttir a étudié le théâtre et la psychologie à Stockholm. Depuis 1970, elle est comédienne à l’École Théâtre Dramatique Nationale. Elle écrit également des pièces, nouvelles, histoires courtes, biographies, romans de jeunesse.

L’Esclave islandaise, Livre 1 [Gaïa, 2017], trad. Éric Boury
En 1627, au sud de l’Islande, les îles Vestmann sont fouettées par les vents. À la fin de la saison de pêches, les retrouvailles sont brèves, Guðríður est enlevée avec son fils et 400 islandais par des pirates venus d’un monde lointain. C’est le Raid des Turc. La jeune femme est battue, convoitée et mise au service d’un dey et de ses quatre épouses dans le climat torride d’Alger. Reverra-t-elle un jour son pays natal ?

Retrouvez l’auteure en région :
Mercredi 22 novembre :
18h : Médiathèque Guy-de-Maupassant, site de l’Assemblaye / Les Dames Blanches, Yvetot (en partenariat avec la librairie La Buissonnière)
Jeudi 23 novembre :
17h : Médiathèque de Mortagne-au-Perche (en partenariat avec les librairies Majuscules et Le Goût des mots)
Vendredi 24 novembre :
Journée : Lycée Sainte-Marie, Caen
18h30 : Médiathèque d’Hermanville-sur-Mer (en partenariat avec la librairie La Curieuse)
Samedi 25 novembre :
14h : Auditorium du Musée des Beaux-Arts lors de la rencontre avec Ragnar Helgi Ólafsson : « Quitter son île, un exil particulier« 

L’Esclave islandaise, livre 2 [Gaïa, 2017], trad. Éric Boury

L’Esclave islandaise, livre 1 [Gaïa, 2017], trad. Éric Boury