Sjón

Né en 1962, Sjón a gagné le Grand prix de Littérature du Conseil nordique en 2005 pour Le Moindre des mondes. Poète, artiste, écrivain et intellectuel islandais, il est également connu comme parolier pour de nombreuses chansons de Björk.

Le garçon qui n’existait pas [Rivages, 2016], trad. Éric Boury
Reykjavík, 1918. Hantée par la crainte d’un front scandinave, la population redoute également une épidémie de grippe espagnole. Dans ce moment de chaos, un adolescent, Máni Steinn, doit affronter un tumulte plus intime. Homosexuel, il est rejeté par les siens. Pourtant, une immense énergie s’empare de lui depuis qu’il a découvert le cinéma, l’art.

Retrouvez l’auteur en région :
Mercredi 22 novembre :
18h30 : Bibliothèque d’Hérouville-Saint-Clair (en partenariat avec la librairie Le Brouillon de culture)
Jeudi 23 novembre
:
Journée : Lycée Marcel-Gambier, Lisieux, et lycée Victor-Hugo, Caen
18h : Médiathèque de Flers
Vendredi 24 novembre :
Journée : Lycée Charles-de-Gaulle, Caen
18h45 : Médiathèque Marin-Marie, Saint-Hilaire-du-Harcouët, réservation au 02 33 50 75 20
Samedi 25 novembre :
18h : Librairie Le Détour, Granville
Dimanche 26 novembre :
14h : Auditorium du Musée des Beaux-Arts lors de la rencontre avec Sara Stridsberg : « Les prix littéraires : l’exemple du Grand prix de littérature du Conseil nordique« 

Le garçon qui n’existait pas [Rivages, 2016], trad. Éric Boury

De tes yeux, tu me vis [Rivages Poche, 2013], trad. Éric Boury

De tes yeux, tu me vis [Rivages, 2011], trad. Éric Boury

Sur la paupière de mon père [Rivages Poche, 2011], trad. Éric Boury

Le moindre des mondes [Rivages Poche, 2008], trad. Éric Boury

Sur la paupière de mon père [Rivages, 2008], trad. Éric Boury

Le moindre des mondes [Rivages, 2007], trad. Éric Boury