Sara Stridsberg

Essayiste, auteur de théâtre et romancière suédoise, Sara Stridsberg a reçu en 2007 le Grand prix de littérature du Conseil nordique. Depuis 2016 elle a rejoint la prestigieuse Académie suédoise faisant d’elle un des jurés du prix Nobel de littérature. Attirée par les extrêmes et les êtres hors normes, ses héros évoluent en marge de la société.

Beckomberga. Ode à ma famille [Gallimard, 2016], trad. Jean-Baptiste Coursaud
En 1995, Beckomberga ferme ses portes. Ouvert en 1932 près de Stockholm, il devait être une nouvelle sorte d’hôpital psychiatrique où les fous allaient enfin être libérés et sortir dans la lumière.
C’est là que Jackie a rendu de nombreuses visites à son père. En dépit de son amour pour Lone, la mère de Jackie, en dépit de l’existence même de Jackie, cet homme n’a cessé d’affirmer son mal de vivre.

Retrouvez l’auteure en région :
Dimanche 26 novembre :
14h : Auditorium du Musée des Beaux-Arts lors de la rencontre avec Sjón : « Les prix littéraire : l’exemple du Grand prix de littérature du Conseil nordique« 

Beckomberga. Ode à ma famille [Gallimard, 2016], trad. Jean-Baptiste Coursaud

Darling River [Lgf, 2012], trad. Jean-Baptiste Coursaud

La faculté des rêves [Lgf, 2011], trad. Jean-Baptiste Coursaud

Darling River [Stock, 2011], trad. Jean-Baptiste Coursaud

Valérie Jean Solanas va devenir Présidente de l’Amérique [Stock, 2010], trad. Jean-Baptiste Coursaud

La faculté des rêves [Stock, 2009], trad. Jean-Baptiste Coursaud