Maylis de Kerangal

Maylis de Kerangal est une auteure normande née en 1967. Après des études à Paris en histoire, philosophie et ethnologie, elle a été éditrice pour les Éditions du Baron perché et a longtemps travaillé chez Gallimard. Aujourd’hui, elle est avant tout écrivain. Son premier roman, Je marche sous un ciel de traîne, a été publié en 2000 et elle a écrit plus d’une dizaine d’ouvrages depuis, dont Réparer les vivants (2014) et plus récemment Un monde à portée de main (2018). En 2019 paraît Kiruna, aux éditions de la Contre allée, un livre écrit sous la forme d’un reportage littéraire, qui nous emmène en Laponie suédoise à la découverte de l’une des plus grandes exploitations minières encore en activité.

Kiruna [éditions de la Contre allée, 2019]

Nous suivons l’auteure dans son exploration des lieux au fil de chapitres courts, à travers lesquelles elle nous livre autant de points de vue que d’informations pour appréhender Kiruna dans ses multiples dimensions : historique, urbanistique, économique, politique, géographique et humaine. Mais surtout, au fil de ses recherches et de ses rencontres, se dresse le portrait sensible d’hommes et plus particulièrement de femmes qui ont marqué l’histoire des lieux, manifestant ainsi l’importance de leurs luttes pour obtenir considération, reconnaissance et autorité au sein de cette industrie minière.

Kiruna, éditions de la Contre allée, 2019

Un monde à portée de main, éditions Verticales, 2018

Un chemin de table, éditions du Seuil, coll. « Raconter la vie », 2016

À ce stade de la nuit, éditions Verticales, 2014

Réparer les vivants, éditions Verticales, 2013

Tangente vers l’est, éditions Verticales, 2012

Pierre Feuille Ciseaux, Maylis de Kerangal (texte), Benoît Grimbert (photographies), Le bec en l’air, 2012

Naissance d’un pont, éditions Verticales, 2010

Femmes et sport : regards sur les athlètes, les supportrices, et les autres, Maylis de Kerangal & Joy Sorman (dir.) et coll., Éditions Helium, 2009

Minimum Rock’n’Roll : Binocles Œil de Biche & Verres Fumés, Collectif, éditions Le Castor Astral, coll. « Musique », 2008

Corniche Kennedy, éditions Verticales, 2008

Dans les rapides, éditions Naïve, coll. « Naïve sessions », 2007

Spécial coupe du monde, Maylis de Kerangal et coll., Inculte, éditions Inculte, 2006

La Peau d’une fille qui rentre de la plage, Maylis de Kerangal (texte), Robin Goldring (peint.), Galerie Prodromus, 2006

Ni fleurs ni couronnes, éditions Verticales, 2006

La Rue, Éditions Pierre Terrail, coll. « 2000 ans d’images », 2005

La Vie voyageuse, éditions Verticales, 2003

Je marche sous un ciel de traîne, éditions Verticales, 2000