Auður Ava Ólafsdóttir / Médiathèque communautaire de Coutances

Rencontre

Née en 1958, Auður Ava Ólafsdóttir est très investie dans le milieu de l’art et de la littérature. Après le succès de ses précédents ouvrages, Rosa Candida, L’Embellie et L’Exception, elle continue, avec grâce et humour, à analyser les méchantes drôleries de l’inconstance humaine.

Se décrivant comme un « homme de quarante-neuf ans, divorcé, hétérosexuel, sans envergure, qui n’a pas tenu dans ses bras de corps féminin nu – en tout cas pas délibérément – depuis huit ans et cinq mois », Jónas Ebeneser n’a qu’une passion : restaurer, retaper, réparer. Mais le bricoleur est en crise et la crise est profonde. Et guère de réconfort à attendre des trois Guðrún de sa vie – son ex-femme, un joli accident de jeunesse, sa fille, spécialiste volage de l’écosystème des océans, et sa propre mère, ancienne prof de maths à l’esprit égaré, collectionneuse des données chiffrées de toutes les guerres du monde… Autant se mettre en route pour un voyage sans retour à destination d’un pays abîmé par la guerre, avec sa caisse à outils pour tout bagage et sa perceuse en bandoulière.

Ör [Zulma, 2017], trad. Catherine Eyjólfsson
Le rouge vif de la rhubarbe [Zulma, 2016], trad. Catherine Eyjólfsson